John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

1987-1997 : dix années de chimiothérapie antirétrovirale Volume 1, numéro 3, Mai - Juin 1997

Auteur
Laboratoire de bactériologie-virologie-hygiène, CHRU Robert-Debré, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims Cedex

Dix années après les premiers essais thérapeutiques avec la zidovudine, analogue nucléosidique inhibiteur de la transcriptase inverse des virus de l'immunodéficience humaine (VIH), les remarquables résultats cliniques obtenus chez les patients infectés et traités par trithérapie, survie prolongée et infections opportunistes réduites, témoignent du dynanisme de la lutte menée contre cette infection virale chronique. Ceux-ci ont été obtenus grâce au nombre accru d'antirétroviraux, la découverte de nouvelles cibles pour une chimiothérapie efficace et spécifique (antiprotéases), et surtout la mise en évidence d'un marqueur virologique étroitement lié à l'évolution clinique des patients, la charge virale plasmatique. Il ne faudrait pas cependant arborer un optimisme démesuré et relâcher notre vigilance dans la prévention de la diffusion de cette infection virale.