John Libbey Eurotext

VEGF Actu

Ce n'est qu'un au revoir : bientôt la nouvelle nouvelle formule ! Volume 12, numéro 1, Mars 2017

L’éditorial de ce numéro 45 de e-VEGF-Immuno est particulier ; il signe en effet la fin de la parution de cette revue, tout au moins sous sa forme actuelle.

Qui aurait cru, en 2006, que la Lettre de l’Angiogenèse, dont la création coïncidait avec l’arrivée du bévacizumab sur le marché français, connaîtrait un tel succès et cette longévité ? Plus de 10 ans et 45 numéros. Des changements de titre : VEGF Actu puis e-VEGF et enfin e-VEGF-Immuno pour rendre compte de l’irruption de l’immunologie dans le traitement des cancers ; des changements de format : 16 pages puis 12 pages pour enfin passer à un format uniquement électronique qui nous a permis de ne plus être prisonniers d’une pagination rigide, mais de mettre à votre disposition tous les textes, annexes et figures indispensables.

Cette revue a rencontré son public : plus de 50 000 connections et plus de 20 000 téléchargements ont été effectués en 2016. Nous nous sommes efforcés de ne publier que des revues et comptes-rendus synthétiques, clairs, complets et écrits en bon français... Nous, médecins et chercheurs, sommes en effet tellement impliqués dans nos lectures et nos conférences anglophones que nos textes sont parfois contaminés par du franglais ou encore pire par le « globish », ce jargon utilisé par des locuteurs de diverses autres langues quand ils veulent communiquer en anglais.

L’équipe rédactionnelle s’est peu modifiée depuis 2006 ; les rédacteurs réunis par Gérard Tobelem pour le numéro 1 ont été fidèles ; d’autres se sont joints à nous, le plus souvent pour couvrir un domaine nouveau ou en développement. Marie-Christine Lasserre a présidé avec humour nos réunions éditoriales conviviales à l’issue desquelles nous avions l’impression de n’avoir pas travaillé mais avec quand même un nouveau numéro sur le marbre… Les figures, schémas et diagrammes, enfin, ont tous été dessinés par le même graphiste, Jean-Marie Hoffschir, qui a ainsi largement contribué à créer l’identité visuelle de notre revue. La même secrétaire de rédaction, Fanny Biancale, mémoire et âme de ce journal, a suivi l’aventure de cette revue depuis ses débuts.

Dans ce numéro 45, Éric Dansin nous rapporte les résultats et ses réflexions lors du congrès de l’ESMO 2016 au sujet de l’utilisation du pembrolizumab en 1re ligne et de l’atézolizumab en 2e ligne pour le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules. Pour des raisons conjoncturelles, les deux rédacteurs responsables de cette revue ont beaucoup participé à ce numéro : les comptes-rendus de deux articles évoquant l’immunisation contre toutes ou certaines formes du VEGF (certaines sont anti-angiogéniques), l’intérêt de cibler en même temps l’angiopoïétine 2 et le VEGF pour un traitement anti-angiogénique, l’exposé d’un mécanisme récemment identifié, la nécroptose, qui pourrait jouer un rôle essentiel dans l’initiation du processus métastatique.

Nous vous souhaitons une excellente lecture ; nous essayons de perpétuer cette revue qui renaîtra, probablement, sous une autre forme.