John Libbey Eurotext

VEGF Actu

Angiogenèse dans le cancer bronchique. Nouvelles cibles, nouveaux biomarqueurs ? Volume 10, numéro 3, Septembre-octobre 2015

Illustrations

Auteurs
1 Département de cancérologie générale
2 Centre Oscar Lambret, Lille, France

L’actualité sur les traitements anti-angiogéniques portait dernièrement sur plusieurs essais cliniques dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Pour les traitements de 1re ligne, on peut citer les résultats du bévacizumab associé aux inhibiteurs de l’EGFR (erlotinib ou géfitinib) chez les CBNPC avec mutation de l’EGFR [1, 2] ou encore combiné au carboplatine et au paclitaxel chez les patients atteints de métastases cérébrales asymptomatiques [3]. En 2e ligne de traitement, et sous réserve d’être administrés avec le docétaxel, le nintédanib dans les adénocarcinomes et le ramucirumab dans tous les types histologiques, ont chacun montré un bénéfice significatif en termes de survie [4, 5]. Par ailleurs, l’actualité concerne aussi le domaine fondamental et biologique, avec l’identification de nouveaux biomarqueurs potentiels et de nouvelles cibles ou pistes thérapeutiques. À ce titre, trois publications récentes ont retenu notre attention et sont commentées dans ce texte.