John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

Vasoréactivité cérébrale Volume 14, numéro 3, Mars 2002

  • Auteur(s) : Philippa Lavallée , service de neurologie, centre d'accueil et de traitement de l'attaque cérébrale, hôpital Bichat, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris.
  • Mots-clés : vasoréactivité cérébrale, doppler transcrânien, sténose, occlusion carotide.
  • Page(s) : 179-85
  • Année de parution : 2002

La VRC reflète la capacité qu'ont les artérioles cérébrales à se dilater sous l'influence d'un vasodilatateur. Schématiquement, la VRC peut être diminuée de façon adaptée ou inadaptée. Dans le premier cas, il existe une diminution de la pression de perfusion cérébrale et les artérioles se dilatent pour maintenir une perfusion normale. Leur capacité vasodilatatrice à un autre stimulus vasodilatateur est alors diminuée. Dans le second cas, il existe une rigidité anormale de la paroi artériolaire. La mesure de la VRC est surtout intéressante dans les sténoses serrées et les occlusions carotides où sa diminution est un facteur de risque de survenue d'un infarctus cérébral. Cependant, en l'absence d'essai thérapeutique incluant ce paramètre, les implications pratiques de cet examen sont encore limitées.

Illustrations

Ouvrir l'onglet