John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Malformation veineuse de la tête et du cou. Intérêt du laser diode Volume 29, numéro 2, Mars-Avril 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
Auteurs
1 Hopital Saint- Joseph, 185, rue Raymond Losserand, 75014 Paris, France
2 Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : malformations vasculaires cervico-faciales, malformations veineuses, traitement chirurgical, laser
  • DOI : 10.1684/stv.2017.0972
  • Page(s) : 69-74
  • Année de parution : 2017

Les malformations veineuses de la tête et du cou sont des anomalies congénitales responsables de douleurs, dysphagies, ronflements et syndromes d’apnée du sommeil, déformations esthétiques et plus rarement de saignement. Le traitement dépend de la localisation, du volume et de la symptomatologie. Cette prise en charge repose sur trois modalités thérapeutiques : la sclérothérapie, la chirurgie d’exérèse et le laser diode endovasculaire, lequel prend désormais une place prépondérante. Le laser diode est utilisé en priorité pour les malformations périorificielles de la face, de la cavité buccale et de l’oropharynx, situées à distance du nerf facial et plutôt superficiellement en sous-cutané ou en sous-muqueux. Le nombre de séances dépend de la taille de la lésion et de la réponse au traitement. Les conditions d’utilisation, les avantages et les modalités d’utilisation sont décrites selon les localisations et le volume de la malformation veineuse.