John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Lésions anatomiques des troncs supra-aortiques : des étiologies variées Volume 19, numéro 6, Juin 2007

Auteurs
Service de Chirurgie Vasculaire, CHU Pitié-Salpêtrière, 75651 Paris cedex 13, France
  • Mots-clés : tronc supra-aortique, lésion active, lésion constitutionnelle, lésion congénitale
  • DOI : 10.1684/stv.2007.0169
  • Page(s) : 319-32
  • Année de parution : 2007

Contrairement à ce qui est observé au niveau de l’artère carotide interne, où les lésions rencontrées sont d’origine athéroscléreuse dans plus de 90 % des cas, les troncs supra-aortiques (TSA) ont pour particularité d’être le siège de lésions d’étiologies très variées. Au côté de l’athérosclérose qui toutefois prédomine, se trouvent d’autres affections acquises d’origine inflammatoire (maladies de Takayasu, de Horton, de Behçet, polychondrite atrophiante), embolique, infectieuse (anévrysmes syphilitiques et mycotiques), radique, mécanique (plicatures, compressions extrinsèques), tumorale ou traumatique. Dans de plus rares cas, les lésions sont d’origine constitutionnelle, secondaires à une altération du tissu pariétal élastique, musculaire et/ou nerveux (dysplasie fibromusculaire, dissections spontanées, neurofibromatose) ou sont d’origine congénitale (artère SC rétro-œsophagienne). De cette grande variété de pathologies naît une partie de l’intérêt de la chirurgie des TSA.