John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Les complications de la rétinopathie diabétique Volume 15, numéro 2, Février 2003

Auteur
Ex‐responsable du centre d‘ophtalmologie diabétologie, hôpital de l‘Hôtel Dieu à Paris, 46, rue de Grenelle, 75007 Paris
  • Mots-clés : rétinopathie diabétique, équilibre glycémique, HTA, photocoagulation par laser
  • Page(s) : 86-95
  • Année de parution : 2003

La rétinopathie diabétique (RD) est fréquente et entre dans le cadre des complications microvasculaires du diabète. Elle représente la première cause de cécité avant l‘age de 55 ans. Les progrès récents sur sa physiopathogénie, et en particulier le rôle des facteurs de croissance tels que le vascular endothelial growth factor (VEGF) permettent de laisser entrevoir de nouvelles perspectives thérapeutiques. La durée de l‘hyperglycémie chronique et l‘hypertension artérielle sont les principaux facteurs de risque d‘apparition et de progression de la RD. Leur contrôle strict, dès le début de la maladie diabétique, sont donc déterminants. Le diagnostic précoce de la RD par un examen annuel du fond d‘œil permet une prise en charge appropriée. La photocoagulation au laser, lorsqu‘elle est entreprise en temps utile, est un traitement curatif efficace qui permet, dans la majorité des cas, d‘éviter le risque de malvoyance. Dans les formes trop évoluées, le traitement chirurgical par la vitrectomie demeure le seul recours et a bénéficié, au cours des dernières années, des progrès considérables de la technologie.