John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Intérêt d’un dépistage chez les apparentés asymptomatiques d’un cas-index porteur d’une thrombophilie héréditaire symptomatique Volume 30, numéro 1, Janvier-Février 2018

Auteurs
1 Hôpital Pasteur, Service de médecine interne, 68000 Colmar, France
2 Hôpital Civil – Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Clinique médicale B, Service de médecine interne, diabète et maladies métaboliques, 1, porte de l’Hôpital, 67091 Strasbourg Cedex, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : maladie thromboembolique veineuse, thrombophilie héréditaire, dépistage, thromboprophylaxie
  • DOI : 10.1684/stv.2017.0995
  • Page(s) : 8-20
  • Année de parution : 2018

La maladie thromboembolique veineuse étant relativement fréquente et source d’une morbi-mortalité importante, la question du dépistage des thrombophilies héréditaires se pose, d’autant que des moyens potentiels de prévention existent. Cette question reste controversée et débattue chez les apparentés asymptomatiques d’un cas-index porteur d’une thrombophilie héréditaire symptomatique. Les recommandations actuelles reposent sur de faibles niveaux de preuves. Théoriquement, ce dépistage pourrait aboutir à une diminution du nombre d’événements thromboemboliques veineux sous réserve de la mise en place d’une thromboprophylaxie. Toutefois, dans cette population, le bénéfice sur la mortalité de cette thromboprophylaxie n’est pas, à ce jour, clairement établi, cette dernière exposant en outre à un risque hémorragique en cas d’utilisation d’antiagrégants plaquettaires et/ou d’anticoagulants. Dans ce cadre, la mise à disposition des anticoagulants oraux directs va peut-être bousculer ces certitudes et dans tous les cas donner lieu à de nouvelles études. Cela nous amène à réévaluer cette question au regard de la littérature factuelle (études prospectives).