John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

Épidémiologie étiologique : du facteur de risque à la cause Volume 23, numéro 5, Mai 2011

Auteurs
Université Paris Descartes, AP-HP, Service de médecine interne, Hôpital européen Georges Pompidou, 20 rue Leblanc, 75015 Paris, France, Service de neurologie vasculaire, Hospices civils de Lyon, Hôpital Pierre Wertheimer, Bron-Lyon, France, Université Paris Descartes, AP-HP, Hôpital Cochin, Unité de biostatistique et épidémiologie et INSERM U943, Paris, France
  • Mots-clés : épidémiologie, étiologie, cas/témoins, cohorte, biais, causalité
  • DOI : 10.1684/stv.2011.0607
  • Page(s) : 242-52
  • Année de parution : 2011

L’épidémiologie étiologique est la discipline qui étudie les facteurs responsables des maladies (ou facteurs causaux). Pour des raisons éthiques et logistiques, les études étiologiques sont principalement des études observationnelles de type cas/témoins ou cohortes exposés/non exposés. Elles présentent de ce fait de nombreuses limites méthodologiques, qu’il faut avoir à l’esprit pour être en mesure d’évaluer leur validité. Il faudra en effet s’assurer de la pertinence du choix des populations étudiées, de la qualité de l’exploration des biais, de l’objectivité, de l’exhaustivité et de la précision du recueil des informations concernant les expositions et les maladies étudiées, et de l’adéquation des analyses statistiques. D’une façon générale, le lecteur se doit de toujours rester prudent dans son interprétation des résultats. En particulier, une association statistique valide entre un facteur d’exposition et une maladie ne permet pas en soi de garantir l’existence d’un lien de causalité entre ce facteur et cette maladie : plusieurs autres conditions doivent être présentes pour pouvoir évoquer ce lien, comme une séquence temporelle compatible, une relation dose-effet, une plausibilité biologique ou des études expérimentales et épidémiologiques compatibles.