John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

Dissection artérielle cervicale : diagnostic et prise en charge Volume 14, numéro 2, Février 2002

  • Auteur(s) : Benoît Guillon
  • Mots-clés : dissection artérielle, artère carotide, accident vasculaire cérébral.
  • Page(s) : 76-83
  • Année de parution : 2002

Résumé : Les dissections artérielles cervicales sont une cause fréquente d'infarctus cérébral chez le sujet jeune. Elles peuvent se produire spontanément ou résulter d'un traumatisme franc. Cependant, les dissections spontanées sont souvent précédées d'un traumatisme mineur ou d'une activité énergique. Typiquement, le patient présente des céphalées et/ou des cervicalgies du côté de la dissection associées à un signe de Claude Bernard-Horner, puis, quelques heures ou jours plus tard, des symptômes d'ischémie cérébrale ou rétinienne. Le diagnostic peut être confirmé par des investigations non invasives facilement accessibles (ultrasons, scanner et imagerie par résonance magnétique), et le recours à l'artériographie conventionnelle est rare. En l'absence d'études contrôlées, le traitement des dissections artérielles cervicales repose habituellement sur l'anticoagulation à la phase aiguë, avec un relais par antiagrégant plaquettaire après cicatrisation du vaisseau. Les indications d'acte endovasculaire ou chirurgical sont exceptionnelles.

Illustrations

Ouvrir l'onglet