John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Apport du phléboscanner dans la stratégie diagnostique de la maladie veineuse thrombo‐embolique Volume 15, numéro 7, Août-Septembre 2003

Auteurs
Service de radiologie, hôpital européen Georges‐Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France
  • Mots-clés : thrombose, veine, scanner
  • Page(s) : 375-80
  • Année de parution : 2003

Le phléboscanner consiste en une étude scanographique des veines abdomino‐pelviennes et des membres inférieurs couplée à un angioscanner thoracique réalisé devant une suspicion d‘embolie pulmonaire. Cet examen ne s‘adresse pas aux patients suspects de phlébite isolée. Les signes évoquant une thrombose sont une hypodensité partielle ou globale des sections veineuses et un rehaussement limité à la paroi veineuse lorsque la thrombose est complète. La prévalence des thromboses veineuses objectivées par phléboscanner est de 10 %, tous patients suspects d‘embolie confondus. L‘avantage du phléboscanner est de permettre d‘explorer en un unique examen l‘étage thoracique et le réseau veineux, incluant veine cave et veines iliaques dont l‘analyse échographique est souvent partielle. Il offre en outre la possibilité d‘analyse différée des coupes acquises. Des études de validation clinique restent à mener afin de préciser si cette technique peut remplacer l‘échographie veineuse dans la stratégie diagnostique de l‘embolie pulmonaire.