John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

MENU

Informer mais convaincre : incertitude médicale et rhétorique statistique en cancérologie Volume 25, numéro 1, Mars 2007

Auteur
Université Paris 8, GETI, CERMES, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex, France
  • Mots-clés : cancer, annonce de diagnostic, pronostic, information du patient, expectative médicale, rhétorique statistique.
  • Page(s) : 33-54
  • Année de parution : 2007

Cet article traite de la gestion professionnelle de l’incertitude médicale en cancérologie. Il s’appuie sur l’observation et l’analyse du travail d’information réalisé par des cancérologues lors de consultations suivant la découverte d’un cancer du sein. On y montre comment les thérapeutes tentent, lorsqu’ils rencontrent leurs patientes, de rendre recevable l’incertitude liée à un tel diagnostic. Son annonce s’accompagne de considérations pronostiques qui forgent l’expectative dans laquelle les malades évolueront pendant de longues années. Ce type de pratique consacre une réforme dans le comportement médical à l’égard du raisonnement probabiliste : en partageant un postulat d’incertitude avec leurs malades, les cancérologues français affichent dorénavant les limites d’une médecine qui ne saurait fonctionner exclusivement sur un principe d’éradication. L’article en discute les implications dans le cadre des expérimentations actuelles sur l’« annonce de diagnostic ».