JLE

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Maladie ulcéreuse gastroduodénale : rôle du tabac et de l’infection à Helicobacter pylori et interaction tabac et Helicobacter pylori Volume 31, numéro 5-6, Septembre-Décembre 2022

Auteurs
1 Service d’hépato-gastroentérologie, faculté de médecine et de pharmacie, université Sidi Mohammed Ben Abdellah, centre hospitalier universitaire Hassan II, Fès, Maroc
2 Service de pneumologie, faculté de médecine et de pharmacie, université Sidi Mohammed Ben Abdellah, centre hospitalier universitaire Hassan II, Fès, Maroc
3 Laboratoire de pathologie humaine, biomédecine et environnement, faculté de médecine et de pharmacie, université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Fès, Maroc
4 Laboratoire d’épidémiologie et recherche en sciences de la santé, faculté de médecine et de pharmacie, université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Fès, Maroc
5 Laboratoire des substances naturelles, pharmacologie, environnement, modélisation, santé et qualité de vie, faculté des sciences Dhar El Mahraz, université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Fès, Maroc
* Tirés à part : M. Elkhayari

La maladie ulcéreuse gastro-duodénale (MUGD) est une affection fréquente dans le monde avec une morbimortalité non négligeable. La mortalité est particulièrement liée aux complications, surtout hémorragiques, de la maladie et des comorbidités du patient. La MUGD est une pathologie multifactorielle liée, entre autres, à l’infection à Helicobacter pylori (HP) qui joue un rôle fondamental dans le développement de l’ulcère gastro-duodénal et dont l’éradication permet une meilleure cicatrisation ulcéreuse et moins de récidives de la maladie. [3] Le tabac est un facteur de risque majeur indépendant de développement de l’ulcère gastro-duodénal (UGD) mais également de survenue des complications sténosantes, hémorragiques et perforatives. On estime que 60 à 65 % des UGD compliqués surviennent chez des patients fumeurs. Le tabac serait également associé au retard de cicatrisation de l’UGD, à un risque de récidive ulcéreuse et aussi d’échec d’éradication d’HP même après contrôle des facteurs sociodémographiques considéré comme principaux confondants [4]. Ces données soulignent l’importance du traitement de la dépendance au tabac chez les patients fumeurs ulcéreux, ainsi que l’importance de connaissance de l’interaction entre tabac et HP. D’où l’intérêt de faire cette mise au point sur cette pathologie en relation avec l’effet du tabac et d’HP pour améliorer la prise en charge de la MUGD diagnostique et thérapeutique intégrée aux mécanismes multiples gastro-entérologie, microbiologique et moléculaire ainsi que comportementale.