John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Le profil sérologique de la toxoplasmose chez les femmes enceintes au centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès Volume 30, numéro 1, Janvier-Février 2021

Tableaux

Auteurs
Laboratoire de parasitologie et mycologie, CHU Hassan II de Fès, Maroc
* Tirés à part

La toxoplasmose est une parasitose due à un protozoaire, Toxoplasma gondii. C’est une infection cosmopolite avec une séroprévalence élevée. Si elle est généralement bénigne, sa survenue pendant la grossesse peut être grave en raison du risque de lésions du système nerveux central du fœtus. Cette étude a examiné la répartition des profils sérologiques de la toxoplasmose chez les femmes enceintes au CHU Hassan II de Fès. Il s’agit d’une étude rétrospective, menée sur une période de quatre ans (2015-2018), incluant toutes les demandes de sérologie de toxoplasmose réalisées chez les femmes enceintes dans le cadre du bilan de grossesse. La sérologie a été effectuée par la quantification des anticorps de type immunoglobuline G (IgG) et IgM. L’étude a inclus 4 343 gestantes, de moyenne d’âge 26 ± 5 ans. Les examens sérologiques ont mis en évidence une séropositivité chez 47,2 % des femmes, une séronégativité chez 52,7 % et une séroconversion chez 0,1 %. L’analyse des différents profils montre une prédominance des gestantes non immunisées, ce qui met en évidence l’intérêt de mettre en place des mesures de prévention contre la toxoplasmose ainsi qu’une surveillance sérologique mensuelle chez les gestantes non immunisées.