John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

S’appuyer sur les multiples bénéfices des légumineuses à graines pour une agriculture plus productive et nutritive dans les tropiques semi-arides Volume 24, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2013

Auteurs
ICRISAT Patancheru 502324 Andhra Pradesh India
  • Mots-clés : fertilité du sol, intensification durable, légumineuses à graines, systèmes de cultures, valeur nutritive
  • DOI : 10.1684/sec.2014.0408
  • Page(s) : 314-21
  • Année de parution : 2013

L’azote et le phosphore sont deux des principaux nutriments de l’agriculture mais leur rareté et donc leur prix croissant les rend de moins en moins accessibles aux paysans des tropiques semi-arides. Les légumineuses ont l’avantage par rapport aux autres espèces végétales de pouvoir non seulement fixer biologiquement l’azote atmosphérique, mais aussi d’absorber, grâce à des processus physiologiques, le phosphore présent dans le sol sous forme insoluble. Outre leur potentiel pour augmenter la fertilité des sols, les légumineuses apportent d’autres bénéfices importants aux paysans dans les différents systèmes agraires : elles fournissent un fourrage de qualité au bétail, sont riches en protéines et en énergie, parfois en lipides pour l’alimentation humaine, elles constituent une culture de rotation idéale dans les systèmes céréaliers, et sont aussi devenues une source de revenus pour les paysans dans certains cas. Les légumineuses devront jouer un rôle important dans les systèmes de culture tropicaux semi-arides. Cet article discute de l’importance que pourraient prendre les légumineuses, en particulier à graines, comme culture fertilisante et nutritive dans les régions tropicales semi-arides, à condition que le secteur agricole développe des solutions appropriées aux contraintes auxquelles font face les paysans lors de leur culture.