John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

Quelques conditions clés d’une procédure d’évaluation économique Volume 23, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2012

Auteurs
Université de Montpellier 1 UMR 5281 ART-DEV Avenue Raymond-Dugrand CS 79606 34960 Montpellier cedex 2 France, CIHEAM-IAMM UMR MOISA 3191, route de Mende 34093 Montpellier cedex 5 France, Inra UMR Lameta Place Viala 34060 Montpellier France
  • Mots-clés : capitaux multiples, décision, évaluation, protocoles, variations marginales
  • DOI : 10.1684/sec.2012.0355
  • Page(s) : 158-67
  • Année de parution : 2012

Les méthodes d’évaluation économique se sont beaucoup démocratisées, preuve qu’elles sont devenues un enjeu social important. Cependant, il est indispensable que les techniques mobilisées le soient en conformité avec les principes de la théorie économique. Des confusions existent qui tiennent à l’emploi parfois abusif du terme lui-même. Évaluer c’est comparer ; ce n’est pas simplement donner une valeur. La question de la validité des protocoles d’autoévaluation est de fait posée. Celle du principe de l’évaluation des effets d’activité également. De plus, il convient de s’interroger sur la nature et le contenu des indicateurs utilisés. Dans le domaine de la lutte contre la désertification, les évaluations économiques sont rares et l’indisponibilité des données est souvent mise en cause. Pourtant, les caractéristiques et contextes des régions affectées pourraient en retour nourrir la réflexion méthodologique sur l’évaluation économique.