John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

Le dépérissement des forêts au Maroc : analyse des causes et stratégie de lutte Volume 14, numéro 4, OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2003

  • Auteur(s) : Abdendi Zine El Abidine
  • Mots-clés : Foresterie ; Sécheresse ; Climatologie ; Développement.
  • Page(s) : 209-18
  • Année de parution : 2003

Résumé : Les peuplements forestiers au Maroc présentent des faciès de dépérissement inquiétants. Ce phénomène résulte d‘une détérioration générale et graduelle des arbres pouvant se produire à cause de plusieurs facteurs biotiques et abiotiques ou de leur interaction. Mais le stress hydrique dû à la sécheresse apparaît, dans de nombreux cas, être le facteur prédisposant le plus important. Dès que le stress hydrique se développe au sein de l‘arbre et devient progressivement plus sévère, des séries de changements physiologiques, biochimiques et morphologiques se produisent. Les arbres stressés deviennent plus disposés au processus de dessèchement et aux attaques parasitaires des insectes et des agents pathogènes, pouvant entraîner leur mortalité. Mais lorsque l‘eau devient rare, sa disponibilité pour les plantes peut être améliorée à travers différentes stratégies d‘aménagement du sol et de la végétation. Le choix des espèces forestières utilisées dans les programmes de reforestation doit être aussi raisonné en adéquation avec les ressources disponibles en eau. Ces stratégies paraissent être plus importantes dans la perspective d‘un éventuel changement global du climat qui se traduirait par une augmentation de la température et une diminution des précipitations. Des programmes de recherche sont aussi à développer pour étudier le dépérissement des forêts au Maroc en vue d‘accompagner le gestionnaire à adopter des solutions adéquates pour la conservation et une gestion rationnelle des ressources forestières.

Illustrations

Ouvrir l'onglet