John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

La maison urbaine à patio, réponse architecturale aux contraintes climatiques du milieu aride chaud Volume 24, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2013

Auteurs
Université Mentouri Département d’architecture et d’urbanisme Laboratoire Urbanisme et environnement Campus Hamani Route Aïn El-Bey 25000 Constantine Algérie

Les performances climatiques des formes urbaines dans les régions arides chaudes commencent à l’échelle de la ville, pour se poursuivre à celle du bâti qui assure la protection, l’inertie et l’ombre. Parmi les éléments régulateurs figure le patio, omniprésent du Maroc à la Chine. Sous ses diverses formes, il constitue un modérateur du microclimat intérieur des habitations. Pourtant, la maison à patio a été délaissée et critiquée. Son abandon s’est fait au profit de modèles réputés plus urbains, mieux ancrés dans la tradition occidentale. Si cet article réhabilite quelque peu cette forme architecturale, c’est que, par ses qualités intrinsèques d’adaptation au climat désertique, elle mérite des applications plus étendues et un réajustement approprié, dans le cadre d’un habitat individuel dense et groupé, indépendant de l’héliocentrisme.