JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Inventaire des différents cultivars de palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) des régions de Oued-Righ et de Oued-Souf (Algérie) Volume 18, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2007

Auteurs
Institut national de la recherche agronomique, Station expérimentale, BP 17, Touggourt Ouargla Algérie, Nezla Tougourt, Wilaya de Ouargla, Algérie

Cette étude porte sur l’inventaire des cultivars de palmier dattier des régions de Oued-Righ et de Oued-Souf (Algérie). Ainsi, le nombre de cultivars recensé est de 175 pour Oued-Righ et de 56 pour Oued-Souf. Par ailleurs, l’importance de la diversité génétique varie suivant les types de plantations. Ainsi, les plantations traditionnelles renferment l’ensemble des cultivars inventoriés. En revanche, les plantations modernes renferment six cultivars : Deglet-Nour, Degla-Beida, Mech-Degla, Ghars, Tinicine et Tantboucht. Enfin, les plantations nouvellement mises en valeur conservent encore une diversité variétale, même si elle est moins importante. En général, les neuf cultivars suivants ont été dénombrés : Deglet-Nour, Degla-Beida, Mech-Degla, Ghars, Tinicine, Tantboucht, Tafzwin, Tanslit et Hamraya. Néanmoins, sur l’ensemble des cultivars dénombrés, uniquement sept d’entre eux présentent une importance économique réelle, à savoir Deglet-Nour, Degla-Beida, Mech-Degla, Ghars, Tinicine, Tantboucht et Tafzwin ; les autres sont rares et produisent des dattes de faible valeur marchande. Enfin, plus de 50 % des cultivars inventoriés sont menacés de disparition car ils sont âgés et ne produisent plus de rejets.