John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Contraintes de la production oasienne et stratégies pour un développement durable. Cas des oasis de Nefzaoua (Sud tunisien) Volume 13, numéro 1, Mars 2002

Auteurs
Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du Territoire, Direction régionale du Sud saharien Cité CNRPS, Tozeur 2200, Tunisie.

Le développement de l'agriculture oasienne dans le sud tunisien est intimement lié à la mobilisation et à la disponibilité de l'eau souterraine. Le plus souvent représentée par la phœniciculture, l'agriculture oasienne est localisée sur les pentes entourant les centres urbains. Ces derniers se situent au sommet des collines, alors qu'on rencontre les dépressions salines à l'aval de la pente où elles constituent les bas-fonds. L'utilisation des eaux salées en irrigation a toujours entraîné de sérieux problèmes de salinité des sols dans les régions de faible pente et dans les terres de bas-fond, avec pour conséquence la remontée de la nappe phréatique. Un consensus pour le contrôle et la maîtrise des problèmes d'hydromorphie et de la salinité dans les terres irriguées exige une approche pluridisciplinaire pour chercher à comprendre la limite des gammes des composantes du système, tenant compte des aspects socio-économiques et de l'évolution de la vie humaine dans cet écosystème. Pour l'amélioration ou le maintien de la productivité agricole, certaines stratégies sont proposées dans ce cadre d'étude.