John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Caractérisation morpho‐pédologique des zones karstiques du Liban Sensibilité des sols à l‘érosion hydrique Volume 14, numéro 4, OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2003

Auteurs
Conseil national de la recherche scientifique\Centre national de télédétection, BP 11‐8281, Beyrouth, Liban. <rsensingcnrs.edu.lb> Institut national agronomique Paris‐Grignon, BP 1, 78850 Grignon, France. <michel‐claude.girardgrignon.inra.fr>
  • Mots-clés : Morpho‐pédologie, Karst ; Érosion ; Liban.
  • Page(s) : 247-55
  • Année de parution : 2003

Au Liban, la sensibilité des différentes formes de terrain à l‘érosion hydrique n‘est pas à l‘heure actuelle clairement identifiée, notamment lorsque la compréhension du régime de l‘écoulement de l‘eau n‘est pas suffisante. C‘est le cas des terrains karstiques qui occupent une vaste région au Liban (65 % de la superficie). Ces terrains sont distribués dans des localités ayant des propriétés lithologiques et pédologiques variées et qui se caractérisent par des réactions de dissolution différentes du calcaire. Dans cette étude, une typologie complète des terrains karstiques libanais a été développée. Quatre zones karstiques ont été identifiées : la zone des dolines ; la zone des lapiez ; la zone du karst couvert ; et la zone du karst ouvert. Elles varient en forme topographique, en réaction de dissolution sous l‘effet du climat et en location géographique à des altitudes au‐dessus de 2 000 m ; entre 1 000 et 1 500 m ; entre 500 et 1 500 m ; et entre 500 et 2 000 m, respectivement. Les observations de terrain révèlent que des propriétés pédologiques différentes caractérisent ces zones ainsi qu‘un régime d‘écoulement varié de l‘eau. L‘interprétation statistique des données de terrain indique que les terrains karstiques peuvent être considérés comme ayant un niveau d‘érosion hydrique relativement bas. En effet, les volumes médians de pertes de terre sont égaux à 0,91, 0,08, 2,89, 0,02 tonnes\ha\an dans les zones des dolines, des lapiez, du karst couvert et du karst ouvert, respectivement.