John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

Bilan hydrique des sols et recharge de la nappe profonde de la plaine du Gharb (Maroc) Volume 19, numéro 2, avril-mai-juin 2008

Illustrations

Ouvrir l'onglet

  • Auteur(s) : Malika Kili, Bouabid El Mansouri, Jamal Chao , Laboratoire des géosciences appliquées, Équipe technologies des ressources en eau, Faculté des sciences de Kénitra, Université Ibn Tofail, BP 133, 14000 Kénitra, Maroc
  • Mots-clés : bilan hydrique, eau souterraine, Maroc
  • Page(s) : 145-51
  • DOI : 10.1684/sec.2008.0132
  • Année de parution : 2008

La plaine du Gharb fait partie de l’un des plus grands bassins hydrogéologiques du Maroc occidental. Un bilan hydrique mensuel des différents types de sols, établi sur treize années, a permis l’estimation des infiltrations par percolation profonde. Ces évaluations concernent l’alimentation de la nappe phréatique superficielle et celle de la nappe profonde à travers la zone côtière perméable. La recharge interannuelle de la nappe profonde varie entre 0 et 52 % par rapport au volume moyen des précipitations reçues par cette zone. Celle-ci, située en marge océanique, est exposée à une surexploitation liée au développement croissant de l’agriculture confrontée à des périodes récurrentes de sécheresse.