Accueil > Revues > Sante publique > Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé > Résumé de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Biologie et recherche
Santé publique
Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
Version imprimable

Fièvres prolongées inexpliquées : étiologies et approche diagnostique


Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé . Volume 1, Numéro 5, 369-74, Décembre 1991, Synthèse

Article gratuit   Summary  

Auteur(s) : Olivier Lortholary, Loïc Guillevin

Résumé : Les FPI restent un problème diagnostique et parfois thérapeutique préoccupant. Les maladies infectieuses représentent l’étiologie principale, parmi lesquelles un tiers sont d’origine tuberculeuse. Viennent ensuite les cancers et les maladies inflammatoires. Le bilan initial doit comporter des prélèvements bactériologiques, un examen otorhinolaryngologique et stomatologique, puis rapidement un scanner abdominal qui a une rentabilité diagnostique de 28 %. Les tests thérapeutiques aux antituberculeux, anti-inflammatoires non stéroïdiens et corticoïdes restent toujours utiles en cas de négativité du bilan para-clinique.

Mots-clés :

 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]