JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Pénicilliose et sida : à propos de 12 cas diagnostiqués au Centre des maladies tropicales, Ho Chi Minh‐ville (Vietnam) Volume 13, numéro 3, Juillet 2003

Auteurs
Centre des maladies tropicales (CMT), Ho Chi Minh‐ville, Vietnam, <tuyetpostmark.net> Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale (IFMT), Vientiane, République démocratique populaire du Laos Centre René Labusquière, Université Victor Segalen Bordeaux 2, 146‐rue Léo Saignat, BP 33076 Bordeaux Cedex, France.

Nous rapportons 12 observations de pénicilliose diagnostiquées de mai à septembre 2001 parmi 273 patients atteints d‘infection de VIH\sida et hospitalisés au Centre des maladies tropicales (CMT) à Ho Chi Minh‐ville, Vietnam. L‘analyse de cette série a permis de décrire les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques de l‘infection à Penicillium marneffei dans une série de cas recrutés au sud du Vietnam.Les manifestations cliniques sont apparues variées. Elles s‘exprimaient largement au dépens du système réticulo‐endothélial. La phase prodromique était régulièrement marquée par une fièvre élevée et prolongée, encourageant les patients à consulter. Dans la plupart des cas, le diagnostic était évoqué à partir d‘arguments cliniques concernant la survenue de lésions cutanées caractéristiques. Le diagnostic positif reposait sur l‘identification de levures à partir de prélèvements cutanés et sanguins et était confirmé par hémoculture. Le traitement par antifongiques courants était d‘une efficacité relative. Une amélioration était observée dans la plupart des cas, mais le pronostic restait très sombre en cas d‘hospitalisation tardive.