JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Les origines sociales des inégalités de santé en Équateur Volume 1, numéro 1, Avril 1991

Auteur
Institut français d’études andines, A.P. 17.11.06596, Quito, Équateur.
  • Page(s) : 25-32
  • Année de parution : 1991

On traite souvent de la pauvreté dans le Tiers Monde comme s’il s’agissait d’un phénomène conjoncturel et marginal : or elle est, au contraire, un fait structurel et central des sociétés en développement, ainsi que le montre l’étude des inégalités de santé. Le cas de l’Équateur sert d’illustration à ce propos. Deux éléments y caractérisent l’épidémiologie de la mortalité : les écarts importants entre provinces et la tendance de ces disparités à se creuser. Les différences spatiales et les évolutions historiques renvoient à des mécanismes sociaux de production des inégalités. Ici, les statistiques ne permettent pas d’appréhender la complexité des déterminations et la dynamique des processus, et les sciences sociales contribuent à cette compréhension grâce aux observations prolongées et aux récits biographiques. Les divers facteurs économiques, physiques, culturels intervenant dans la production des inégalités devant la maladie et les soins peuvent ainsi apparaître. Mais une analyse globale oblige à passer de ce niveau social au niveau politique, pour analyser la façon dont le contexte international influe sur la marge de manœuvre qui est laissée aux pouvoirs publics, et dont les sociétés gèrent leurs disparités dans le domaine de la santé.