John Libbey Eurotext

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

Faible poids de naissance au Maniema (République démocratique du Congo) Volume 16, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2006

Résumé : Pour savoir si après ces huit dernières années de troubles à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), la proportion de faibles poids à la naissance (enfants prétermes compris), c’est-à-dire les enfants naissant à moins de 2 500 g serait différente de celle des pays en développement (un tiers des naissances) et déterminer ainsi si la proportion de faibles poids à la naissance est plus élevée à Kipaka dans la zone de santé rurale (ZSR) de Kunda qu’à Kama dans la ZSR de Kampene, dans la même province sanitaire du Maniema, nous avons entrepris une étude prospective qui a concerné 938 naissances, dont 450 à la maternité de Kama et 488 à la maternité de Kipaka, sur une période de 12 mois (du 1 er novembre 2003 au 31 octobre 2004). Tous les nouveau-nés ont été pesés à la balance pèse-bébé standard dans les 30 premières minutes de la naissance dans les deux maternités. Pour garantir l’unicité de gestes, la pesée a été effectuée par les mêmes accoucheuses et dans la même salle d’accouchement. Tous les enfants dont le poids était inférieur à 2 500 g (prématurés inclus) ont été considérés comme enfants de faible poids de naissance. Les résultats obtenus ont démontré que quelles que soient les conditions socio-économiques difficiles en RDC, la proportion de faible poids à la naissance (enfants prétermes compris), n’est pas globalement différente de celle des pays en développement. Cependant la proportion de faibles poids à la naissance est plus élevée à Kipaka (27,0 %) qu’à Kama (16,4 %) avec une différence statistiquement hautement significative (χ 2= 16,79 ; p < 0,001). L’étude confirme l’influence de l’âge de la mère sur le faible poids à la naissance, aussi bien à Kama (RR = 2,2 ; IC à 95 % : 1,3-3,7) qu’à Kipaka (RR = 1,5 ; IC à 95 % : 1,1-2,1) et suggère la nécessité de développer des ressources pour prévenir l’accouchement à faible poids de naissance et améliorer les soins pour les enfants de faible poids (enfants prétermes inclus).