JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Enseignement de la santé publique à l’île Maurice. Présentation d’une expérience Volume 4, numéro 1, Janvier-Février 1994

Auteurs
Université de Bordeaux II, UFR de Santé publique, Unité INSERM 330, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux Cedex, France, Mission française de coopération de l’île Maurice, Institut de Santé de l’île Maurice, Maurice.
  • Page(s) : 33-6
  • Année de parution : 1994

L’île Maurice, de par sa taille réduite et son développement économique en pleine expansion, connaît des difficultés, d’ordre organisationnel notamment, dans le domaine de la santé publique. Les structures de soins et le nombre de médecins y sont suffisants, mais la formation de ces derniers, acquise dans divers pays étrangers, nécessite d’être homogénéisée à travers un centre de formation professionnelle s’adressant aussi bien aux médecins (formation continue) qu’au personnel de santé (formation initiale et continue). C’est pour cela qu’un Institut de santé a été créé en 1989 à l’île Maurice. L’université de Bordeaux II a participé à son action, en coopération avec le ministère de la Santé mauricien, dans le domaine de la formation en santé publique. A cet effet, un diplôme universitaire de Méthode en santé publique a été créé en 1990 et obtenu par quatorze candidats après deux années de formation. Une formation plus réduite (une année) a ensuite été mise en place pour 1992 et 1993. Cette expérience prouve que seul ce type de formation, mené en coopération avec des professionnels de la santé, permet aux pays qui n’ont pas les structures universitaires nécessaires pour former leurs propres médecins, d’adapter la compétence de leur corps médical à leurs exigences de santé.