JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Contamination par les pesticides organochlorés et les nitrates de la lagune de Moulay Bouselham, Maroc Volume 10, numéro 6, Novembre - Décembre 2000

Auteurs
Institut Santé et Développement, 12, rue École-de-Médecine, 75006 Paris, France.
  • Page(s) : 381-8
  • Année de parution : 2001

Dans le vaste système lagunaire de Moulay Bouselham, l’eau de drainage acheminée vers la Merja ramène nutriments et sédiments à partir des deux périmètres irrigués (Loukkos et Gharb). L’intensification de l’agriculture aux alentours de la Merja en est la principale cause. L’étude de la pollution chimique de la lagune (réserve biologique) est fondée sur l’analyse des éléments nutritifs (nitrates, nitrites) dans les eaux et les pesticides organochlorés au niveau des sédiments. Les sédiments sont très faiblement contaminés. En revanche, on remarque que le niveau de nitrate lié aux engrais et aux cultures dépasse déjà le seuil admis par les normes européennes pour la santé humaine. C’est même une pollution qui « monte » alors que celle par les organochlorés a tendance à la diminution. Les apports agricoles par lessivage des engrais sont importants en hiver alors que les rejets urbains sont prépondérants en été.