John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Volumes faciaux et typologie verticale : étude comparative tridimensionnelle Volume 81, numéro 2, Juin 2010

Auteurs
* Auteur pour correspondance : nbassilnassif@yahoo.com

Introduction : Le but de cette étude est de comparer les volumes des cavités faciales entre les typologies hyperdivergente et hypodivergente dans une population adulte jeune. Méthodes : Les échantillons étaient formés de 30 sujets chacun, âgés de 18 à 30 ans, sélectionnés selon leur typologie verticale (GoGn-SN ≤ 28° et ≥ 36°). À partir d’acquisitions scanners 3D et à l’aide du logiciel AMIRA®, les mesures volumétriques des cavités orbitaires, ethmoïdo-nasale et buccale ont été effectuées à partir de points servant à les délimiter, alors que les deux sinus maxillaires ont été directement segmentés coupe par coupe, puis reconstruits et leurs volumes calculés. Le test Kolmogorov-Smirnov a été utilisé pour démontrer la normalité des variables, suivi du test « t » de Student pour la comparaison des moyennes (p < 0,05). Résultats : La comparaison des volumes des différentes cavités entre les deux groupes hypodivergent et hyperdivergent n’a montré aucune différence significative au niveau des valeurs absolues ; seul le rapport du volume de la cavité nasale/volume total s’est avéré plus petit chez les hypodivergents. Conclusion : Un phénomène de compensation pourrait survenir entre les trois directions de croissance pour équilibrer un déficit ou un excès de la dimension verticale, ce qui maintiendrait constant le volume des cavités faciales étudiées.