John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Mode d'action des appareils fonctionnels Evidence clinique. Preuves scientifiques Volume 76, numéro 2, Juin 2005

Auteurs

Les dispositifs fonctionnels utilisés dans le traitement des malocclusions de classe II sont conçus pour provoquer une modification de la position mandibulaire et de la fonction neuromusculaire, afin de transmettre des forces aux dents et à leurs bases osseuses. Malgré un intérêt clinique certain, les explications biologiques et physiologiques restent discutées.

Le but de ce travail, fondé sur une revue de la littérature, est de mettre en évidence et d'analyser les aspects scientifiques portant sur le mode d'action des appareils fonctionnels, tant au plan clinique qu'expérimental.

Les articles ont été retenus en fonction de leur intérêt scientifique. Suivant les données de la littérature, la correction du décalage de classe II répond aux modalités suivantes :

- 60 à 70 % de corrections dento-alvéolaires ;

- 40 à 30 % de modifications squelettiques ;

- stimulation de la croissance mandibulaire sans prédiction possible ;

- réduction de la croissance maxillaire ;

- augmentation de la croissance condylienne ;

- augmentation de l'activité du muscle ptérigoïdien latéral ;

- induction de réflexes neuromusculaires.