John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Les appareils orthodontiques collés doivent-ils être déposés systématiquement avant un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) ? Volume 88, numéro 2, Juin 2017

Auteurs
* Auteur pour correspondance : aurelien.beau@hotmail.fr

Objectifs : Les appareils orthodontiques sont souvent déposés avant les examens d’imagerie par résonance magnétique (IRM) car ils sont réputés pour produire des artefacts. Le but de cette étude était de trouver les indications exactes de dépose de différents types d’appareils fixes lors de la visualisation de quatre zones spécifiques de la tête et du cou. Matériel et méthode : 60 patients nécessitant un examen IRM de la tête pour raisons médicales se sont portés volontaires pour cette étude. Un appareil fixe parmi quatre types d’appareils (boîtiers en acier inoxydable, boîtiers en titane, boîtiers en céramique à gorge métallique et fils de contention en acier inoxydable) a été assigné à chaque patient. Chaque patient a subi deux examens à 1,5 T : avec un «échantillon de cire vide» et avec un échantillon de cire contenant l’appareil. Les arcs n’ont pas été étudiés car leur dépose avant un examen est aisée. Deux radiologues ont évalué les images de chaque patient pour chacune des zones anatomiques étudiées : sinus maxillaire, cavité buccale, articulations temporo-mandibulaires et fosse cérébrale postérieure. Résultats : Les boîtiers en acier inoxydable ont rendu la totalité des images ininterprétables (100 %). Les boîtiers en titane, les boîtiers en céramique à gorge métallique et les fils de contention en acier inoxydable ont causé des artefacts seulement au niveau de la cavité buccale (pour 20 %, 16,65 % et 86,65 % des sujets). Conclusion : Ces résultats montrent que les boîtiers en céramique à gorge métallique et les boîtiers en titane ne doivent pas toujours être déposés avant un examen d’IRM de la tête et du cou, selon la zone anatomique étudiée. Les fils de contention métalliques ne devraient être déposés que si la cavité buccale est étudiée. Les boîtiers en acier inoxydable devraient être systématiquement déposés avant un examen d’IRM de la tête et du cou.