John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Les aimants en orthodontie : quelles indications, quels effets ? Une revue de la littérature Volume 91, numéro 4, Décembre 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
  • Figure 10
  • Figure 11
  • Figure 12
  • Figure 13
  • Figure 14
  • Figure 15
  • Figure 16
  • Figure 17
  • Figure 18
  • Figure 19
  • Figure 20
  • Figure 21
  • Figure 22
  • Figure 23
  • Figure 24
  • Figure 25

Tableaux

Auteurs
Département d’Orthopédie Dento-Faciale, Faculté d’Odontologie, rue Guillaume Paradin, 69372 Lyon cedex 08, France
* Correspondance

Introduction

Si la première publication sur l’utilisation des aimants en odontologie pour stabiliser des prothèses implanto-portées date de 1953, le développement clinique en orthodontie, sans avoir connu un réel essor, a augmenté depuis une dizaine d’années, parallèlement à l’amélioration du dispositif. L’objectif de cette revue de la littérature est de synthétiser les indications et les effets (dont les effets iatrogènes). Des cas originaux sont présentés.