John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Le déplacement dentaire orthodontique : histologie, biologie et effets iatrogènes Volume 80, numéro 4, Décembre 2009

Auteurs
1 Département d'Orthopédie Dento-Faciale, UFR Odontologie de
Nantes, 1 place Alexis Ricordeau, BP 84215, 44042 Nantes, France
2 Département de prothèse, UFR Odontologie de Nantes, 1 place
Alexis Ricordeau, BP 84215, 44042 Nantes, France
3 Département de parodontologie, UFR Odontologie de Nantes, ERT
2004, 1 place Alexis Ricordeau, BP 84215, 44042 Nantes, France
* assem.soueidan@univ-nantes.fr

Les effets iatrogènes du déplacement dentaire orthodontique, en particulier les phénomènes de résorptions radiculaires, sont abordés par de nombreux articles et ouvrages scientifiques. Toutefois, nos connaissances sur la formation de fenestrations et de déhiscences osseuses induites par nos thérapeutiques restent insuffisantes. Après un rappel sur les principes histologiques et biologiques qui régissent le déplacement dentaire provoqué, nous passerons en revue les données actuelles sur l'apparition et la prise en charge des résorptions osseuses associées aux traitements orthodontiques.