John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

La segmentation de l’arc, une réponse aux difficultés de traitement de cas atypiques Volume 90, numéro 1, Mars 2019 - 91e réunion scientifique SFODF Nice 2019 et varia

Auteurs
1 43 rue Saint-Georges, 75009 Paris, France
2 56 rue des Tournelles, 75004 Paris, France
* Auteur pour correspondance : philippetuil@gmail.com

Introduction : Les traitements de cas asymétriques sont souvent très difficiles à corriger en orthodontie. Des mini-vis d’ancrage sont souvent nécessaires au traitement de ces cas lorsque la malocclusion est d’origine maxillaire. Toutefois, une analyse biomécanique précise doit être faite afin d’éviter des effets secondaires parasites de nos mécaniques. Que ce soit en arc continu ou segmenté, ceux-ci peuvent être présents et doivent être anticipés pour être maîtrisés. Matériels et méthodes : Après avoir rappelé les effets parasites possibles en technique d’arcs continus et les principes de la technique d’arc segmenté, les auteurs étayent leurs arguments à travers divers cas cliniques. Conclusion : L’avantage des techniques segmentées réside dans leur précision et dans la rapidité des déplacements dans les trois dimensions de l’espace, mais ils peuvent présenter des écueils importants également. En pratique, ces techniques semblent adaptées pour les cas atypiques complexes, en particulier dans les cas d’asymétrie dans les plans frontaux ou transversaux.