John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

La mécanobiologie osseuse, un domaine émergeant : revue de littérature* Volume 89, numéro 4, Décembre 2018

Auteurs
1 Université de Rennes, ISCR, CNRS – UMR 6226, Pole Odontologie, 35000 Rennes, France
* Auteur pour correspondance : damien.brezulier@univ-rennes1.fr

Introduction : La mécanobiologie, à l’interface entre biologie et biophysique, étudie l’incidence des forces mécaniques sur les tissus, les cellules et les biomolécules. L’application de forces orthodontiques, suivie du déplacement dentaire provoqué, est un exemple marquant de son application clinique. Objectif : L’objectif de cet article était de dresser une revue de la littérature sur le sujet de la mécanobiologie ; de sa mise en évidence au niveau osseux à l’exposé des voies intracellulaires stimulées. Matériels et méthodes : La recherche bibliographique a été menée sur la base de données Pubmed en avril 2018, avec les associations des termes « mechanobiology », « orthodontics », « cell culture », « physiopathology ». Résultats : Trois axes majeurs ont été retenus : la mise en évidence du phénomène et son application dans le domaine de la biologie osseuse, les effecteurs cellulaires de la mécanobiologie et l’exploitation clinique de celle-ci. L’application de la mécanobiologie à l’orthopédie dento-faciale ouvre un champ de réflexion au clinicien sur les futures avancées en orthodontie.