John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

La forme d'arcade selon la philosophie de Tweed-Merrifield : individualisation et essai de standardisation Volume 74, numéro 4, Décembre 2003

Auteurs

La revue de la littérature révèle que les changements de la forme initiale de l'arcade dentaire au cours des traitements orthodontiques entraînent une quantité proportionnelle de récidives et qu'il existe une grande variation inter-individuelle. On est toujours à la recherche de la forme idéale de cette arcade. Plusieurs auteurs ont présenté différentes techniques d'individualisation.

Un nouveau logiciel ("Arch Form Generator"), pour générer la forme d'arcade selon la philosophie de Tweed-Merrifield, a été décrit. La forme et la dimension de 169 arcades mandibulaires ont été étudiées en fonction de la classification d'Angle et de la typologie faciale. De plus, la fiabilité de la charte pentamorphique de Ricketts a été mise en question et une nouvelle charte guide a été développée dans une tentative de standardisation.

Les cas de classe III présentent une arcade plus large et une profondeur canine plus petite que celles de classes I et II.

Les cas de type hypodivergent présentent une arcade plus large que celles de type normodivergent et hyperdivergent.

Il n'y a pas une forme caractéristique de la forme d'arcade.