John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

L'hypercondylie : apport de la scintigraphie du diagnostic au traitement Volume 76, numéro 2, Juin 2005

Auteurs

L'hypercondylie est une pathologie autonome se caractérisant par un défaut du contrôle de la croissance lié très probablement à un dérèglement des boucles de rétro-action entre les différentes couches histologiques, qui induirait une persistance de la multiplication des cellules préchondroblastiques.

Cliniquement, elle se caractérise par une face asymétrique disgracieuse typique, avec une anatomie mandibulaire, une occlusion perturbées et un plan d'occlusion basculé. Cependant, la forme clinique présentée par les jeunes patients de nos cabinets est souvent naissante, et les signes restent frustes : il est donc très difficile de diagnostiquer l'hypercondylie. Or, en l'absence de diagnostic, cette pathologie conduit inéluctablement à l'échec thérapeutique lorsqu'elle est évolutive.

La scintigraphie est une excellente méthode d'investigation de l'activité osseuse permettant d'appréhender la croissance et l'activité du cartilage condylien. Ainsi, elle permet de préciser la nature active ou inactive de la pathologie et, de ce fait, de modifier le plan de traitement. Alors, une prise en charge plus précoce est possible et permet de limiter l'acte chirurgical à une condylectomie associée impérativement à un traitement orthodontique pour parfaire le résultat esthétique et fonctionnel.