John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

L'expansion orthopédique du maxillaire Volume 77, numéro 2, 78e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – Traitements orthodontiques précoces : les résultats justifient-ils les efforts consentis ? (2e partie)

Auteur

L'expansion du maxillaire est évaluée au travers d'une synthèse de la littérature scientifique.

On a mis en évidence son rôle dans la correction des endognathies, des articulés croisés latéraux, des déviations du chemin de fermeture mandibulaire ainsi que ses vertus pour la prévention et la correction de la dysharmonie dento-maxillaire (DDM).

Le développement du "capital" osseux maxillaire facilite le traitement de la DDM dans des conditions parodontales favorables.

La normalisation du volume maxillaire le rend plus adapté aux corrections des classes II par appareils orthopédiques d'avancée mandibulaire. De même que l'expansion rapide du maxillaire prépare, par la décoaptation des sutures circum-maxillaires, son avancée par masque de Delaire ou de Petit dans les cas de classe III.

La disjonction de la suture intermaxillaire augmente la perméabilité nasale et facilite la rééducation de la respiration nasale.

La plupart des auteurs insistent sur l'importance d'une intervention précoce pour l'obtention d'une réelle expansion "fibreuse" stable, de même que pour réduire les vestibulo-versions des dents d'appui et le risque de fenestrations latérales.