John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Imagerie et céphalométrie tridimensionnelles des asymétries cranio-faciales Volume 73, numéro 2, 75e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – L'asymétrie (1re partie)

Auteurs

À l'occasion de la 75e réunion de la SFODF, consacrée aux asymétries cranio-faciales, les auteurs présentent une analyse céphalométrique tridimensionnelle originale. C'est à leur connaissance la première et toujours unique analyse tridimensionnelle. Elle démontre toutes ses potentialités dans l'expertise des asymétries cranio-faciales.

La méthode proposée associe des données tomodensitométriques, des informations anatomiques et un outil mathématique : les axes d'inertie, pour générer à l'aide des logiciels de la gamme «Cepha» un modèle 3D de l'architecture cranio-facio-maxillo-dentaire.

Le modèle correspond à une hiérarchie d'éléments anatomiques mathématiquement définis et anatomiquement homogènes : chaque dent, les quatre hémiarcades, chaque arcade maxillaire et mandibulaire, les deux arcades prises dans leur ensemble et la charpente maxillo-faciale.

En outre, les calculs des axes d'inertie des éléments anatomiques alvéolo-dentaires de la hiérarchie et d'un repère orthonormé direct pour la charpente maxillo-faciale créent pour chacun des éléments de la hiérarchie un repère tridimensionnel. Celui-ci permet le calcul de l'orientation des éléments les uns par rapport aux autres.

Le modèle est suffisamment stable pour constituer un standard biométrique universel capable de définir par sa symétrie et son équilibre la normalité de sujets d'origines ethniques et culturelles différentes. Ce sont les déséquilibres et les asymétries du modèle qui caractérisent les pathologies. C'est le suivi temporel du modèle qui permet de modéliser et de prévoir la croissance.

Le modèle tridimensionnel est devenu une référence indispensable pour tous les praticiens s'intéressant à la face : orthodontistes, chirurgiens maxillo-faciaux, anatomistes, anthropologues, plasticiens et légistes.