John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Expansion maxillaire rapide par appui osseux avec une vis Hyrax implanto-portée : le Dresden Distractor (DD) ou Disjoncteur de Dresde Volume 79, numéro 2, Juin 2008

Auteurs
1 Department of Orthodontics, University Clinics, Technical University
of Dresden, Festscherstrasse 74, 01307 Dresden, Germany
2 Department of Maxillofacial Surgery, University Clinics, Technical
University of Dresden, Festscherstrasse 74, 01307 Dresden, Germany
* winfried.harzer@uniklinikum-dresden.de
Traduit par P.I Ngom

L' expansion maxillaire rapide est indiquée dans le traitement orthopédique des déficits transversaux maxillaire notamment lors de la correction des occlusions croisées sévères. La fixation du disjoncteur sur les couronnes dentaires, induit plus leur version qu'un réel mouvement de translation dans le sens transversal. De plus, une résorption de la corticale osseuse alvéolaire suivie d'une fenestration et d'une récession gingivale peut être observée. La présente étude a pour objectif de montrer l'intérêt du Dresden Distractor (DD) dans l'amélioration du déplacement en masse des deux parties du maxillaire et l'optimisation de l'ostéotomie chirurgicale par la technique de Glassman chez des patients adultes. Cette nouvelle méthode incluant une chirurgie a minima (technique de Glassman) et une fixation directe de la vis d'expansion du disjoncteur Hyrax d'un côté sur un implant et de l'autre sur une mini-vis d'ostéosynthèse a été testée chez 15 patients. Les implants ont étés mis en charge directement par activation de la vis Hyrax 2 fois par jour. Un scanner a été réalisé pour chaque patient avant le traitement et 6 mois après la mise en place du DD. Les résultats de la disjonction montrent une ouverture de la suture en forme de "V" aussi bien dans le plan horizontal que dans le plan vertical avec respectivement un sommet postérieur et supérieur. Au niveau des arcades également la même expansion en forme de "V" a été observée indiquant l'effet protecteur de cette technique sur les unités dentaires. Quand les forces sont transmises à la suture par l'intermédiaire des couronnes dentaires comme avec les disjoncteurs traditionnels, l'augmentation progressive des résistances squelettiques de l'avant vers l'arrière de la suture entraînent une version coronaire. Le DD est donc une méthode appropriée, pour une disjonction palatine peu invasive, avec des appuis exclusivement osseux, indépendants des dents, produisant un effet squelettique important et des versions dentaires moindres. Il est à ce titre un préalable intéressant à l'établissement d'une occlusion post-chirurgicale stable.