John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Étude des asymétries dans les grandes dysmorphies antéro-postérieures Volume 81, numéro 3, Septembre 2010

Auteurs
* Auteur pour correspondance : faure_ja@club-internet.fr

Le modèle céphalométrique à 14 points permet une description complète de l’anatomie cranio-faciale avec trois niveaux d’analyse : la charpente ou l’enveloppe, les bases osseuses, les arcades alvéolo-dentaires. L’étude de cas de dysmorphies antéro-postérieures « limite chirurgicale » permet d’intéressantes observations sur les asymétries, leurs descriptions, leurs liens avec les autres pathologies, leurs genèses. L’asymétrie apparaît comme un excès global d’une hémi-face, affectant les trois sens de l’espace, même s’il y a souvent cliniquement prédominance de l’un d’entre eux. Les cas ortho-morphiques de classe I d’Angle sont affectés d’une petite asymétrie « normale » par excès droit. Dans les grandes pathologies de classe III, l’excès droit s’accentue alors qu’il s’estompe dans les grandes pathologies de classe II.