John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Définition de la «ventilation nasale optimale» Volume 74, numéro 2, 76e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – La dimension verticale (1re partie)

Auteurs

Les échanges de chaleur, dont la muqueuse nasale est l'instrument, jouent indirectement un rôle de premier plan dans la thermorégulation du cerveau humain. Leur altération par l'obstruction nasale est à la source de troubles du sommeil et de troubles comportementaux qui cessent dès la restauration d'une ventilation exclusivement nasale pendant le sommeil.

Ces données conduisent à proposer une définition physiologique opératoire de la «ventilation nasale optimale». Elles permettent une meilleure compréhension de l'étiologie des malocclusions et de fixer les objectifs à atteindre par l'orthopédie dento-faciale.