John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Décompensation orthodontique assistée par corticotomie pour accroître le volume de l’os alvéolaire de la région symphysaire* Volume 83, numéro 4, Décembre 2012

Auteurs
* Auteur pour correspondance : bravortho@khu.ac.kr

Introduction : Le but de cet article est de montrer l’intérêt de l’utilisation de la technique de déplacements dentaires accélérés par corticotomie dans le cas de patients présentant une occlusion de classe III, avec une crête alvéolaire fine, allant bénéficier d’une chirurgie orthognathique. Méthode : Nous avons sélectionné deux patients adultes pour lesquels la malocclusion de classe III devait être décompensée avant chirurgie de recul mandibulaire. La première patiente a été traitée par déplacement dentaire accéléré par corticotomie et technique de décompensation orthodontique classique, la seconde patiente par déplacement dentaire accéléré par corticotomie et décompensation orthodontique à l’aide d’ancrage squelettique temporaire en association avec une membrane de régénération tissulaire guidée. Une décortication alvéolaire sélective est effectuée à l’aide d’une fraise ronde à vitesse lente et une piézochirurgie au niveau du groupe incisivo-canin mandibulaire. Après hémostase, un greffon osseux est placé sur la zone de décortication. Au niveau de la crête alvéolaire extrêmement fine, un système rigide est mis en place pour immobiliser le greffon. Les forces orthodontiques sont appliquées dès la cicatrisation du lambeau, pour initier le déplacement dentaire accéléré. Résultats : Dans les deux cas, le déplacement dentaire accéléré a été initié et a permis de déplacer les dents du secteur incisivo-canin mandibulaire dans la position requise pour la chirurgie orthognathique. Avec l’imagerie préopératoire en 3D, on peut noter des déhiscences alvéolaires au niveau de la face antérieure des dents symphysaires. L’imagerie postopératoire montre une couverture radio-opaque des racines dénudées. Conclusion : La technique de déplacements dentaires accélérés par corticotomie est une méthode sûre et efficace pour permettre la décompensation alvéolaire pré-chirurgicale au niveau des dents symphysaires de ces patients. La combinaison de cette technique avec l’utilisation d’ancrage squelettique temporaire et de greffe osseuse facilite le déplacement dentaire dans des cas de dentures sévèrement altérées.