John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Conduite à tenir chez les enfants ou adolescents présentant des algies et dysfonctionnements de l’appareil manducateur Volume 84, numéro 1, 85e réunion scientifique de la S.F.O.D.F.

Auteur
* Auteur pour correspondance : olivier.robin@univ-lyon1.fr

Les algies et dysfonctionnements de l’appareil manducateur sont décrits chez les enfants dès l’âge de quatre ans. Leur prévalence et leur gravité augmentent fortement au cours de la deuxième décennie qui correspond à la période des traitements orthodontiques. Les symptômes les plus fréquents à cet âge sont les craquements articulaires (plus de 70 % des cas), parfois accompagnés d’épisodes de blocage. Ils seraient favorisés par les activités parafonctionnelles (mastication de chewing-gum, onychophagie, bruxisme...), l’hyperlaxité ligamentaire et la modification des relations spatiales intra-articulaires au cours de la croissance. L’interrogatoire du patient et de ses parents (historique des problèmes) et l’examen clinique (musculaire, articulaire et dento-occlusal) sont essentiels et très souvent suffisants pour l’établissement du diagnostic. Encore plus que chez l’adulte, la prise en charge thérapeutique doit s’appuyer sur des méthodes conservatrices et non irréversibles (explications, conseils, contrôle des parafonctions, gouttières occlusales dans les cas de bruxisme sévère). Ces propos sont illustrés par la présentation de deux cas cliniques représentatifs des désordres les plus fréquemment rencontrés chez l’enfant et l’adolescent.