John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Approche orthopédique des asymétries Volume 73, numéro 2, 75e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – L'asymétrie (1re partie)

Auteurs

L'asymétrie étant un signe clinique de pathologies différentes, l'attitude orthopédique est très variable selon les auteurs. Grâce à une meilleure connaissance de l'étiopathogénie, l'approche orthopédique dans des cas précis se montre très efficace, seule ou en accompagnement d'autres thérapeutiques. Dans les latérodéviations mandibulaires consécutives le plus souvent à une endoalvéolie ou endognathie maxillaire, la thérapeutique de choix est l'expansion maxillaire permettant un recentrage mandibulaire. Cette thérapeutique est souvent réalisée tôt pour limiter l'expression asymétrique de la croissance et normaliser les phénomènes perturbés de dentition.

Dans les hypocondylies unilatérales, d'intensité très variable, allant d'un simple défaut de croissance condylienne jusqu'à une microsomie hémifaciale, l'attitude thérapeutique a beaucoup évolué. Un protocole orthodontico-chirurgical peut intégrer une phase orthopédique de plus en plus importante dans le temps. Certains auteurs montrent qu'un cas, chirurgical à l'origine, peut être traité sans chirurgie grâce aux résultats de l'orthopédie. Les appareils utilisés sont de type activateur ou hyperpropulseur.

Dans les hypercondylies unilatérales, la thérapeutique orthopédique est à envisager avec réserve.