John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Apport de la distraction osseuse dans le traitement du sens transversal chez l'adulte Volume 79, numéro 1, Rapport de la 80e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – L'Orthodontie du futur

Auteurs
1 16, bis rue St Melaine, Place Hoche, 35000 Rennes, France
2 ZA Bocage, impasse Maryse Bastié, 49240 Avrille, France
3 93 rue Monge, 75005 Paris, France
* sorelolivier@wanadoo.fr

L'encombrement et la perturbation de la forme d'arcade sont des problèmes fréquemment rencontrés chez l'adulte. Ces problèmes sont associés à un manque de développement basal dont l'étiologie est difficile à mettre en évidence. Le recours à l'expansion assistée par la chirurgie fait appel à la distraction osseuse pour générer de l'os et déplacer en masse les dents et leur parodonte, ce qui assure une grande sécurité. Il est important de préciser les indications au maxillaire comme à la mandibule de cette technique ainsi que notre protocole thérapeutique. Nous utilisons comme distracteur un vérin d'expansion monobrin soudé sur deux bagues molaires. Pour assurer l'efficacité, le chirurgien libère les fragments maxillaires afin de rendre leurs mouvements libres. La distraction commence dix jours après l'intervention, se fait quotidiennement et se prolonge pendant une à deux semaines, suivant la quantité d'expansion nécessaire. Le distracteur est alors bloqué et le patient est contrôlé tous les dix jours ; une dent postiche vient combler le large et disgracieux diastème qui s'est ouvert entre les incisives centrales. Trois mois après l'intervention, un appareil orthodontique multibague est mis en place. Les mouvements d'alignement-nivellement se font généralement de façon centripète, ce qui minimise les risques de complication parodontale. Les résultats du traitement répondent à nos espérances, avec des modifications de forme d'arcade significatives, un respect du parodonte, une amélioration de l'équilibre facial et du sourire qui gagne en plénitude.