John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

Les fonctions exécutives chez l’enfant : développement, influences culturelles et perspectives cliniques Volume 9, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Auteurs
1 Laboratoire de psychologie des Pays de la Loire,
Université Bretagne-Loire,
Université d’Angers,
11, boulevard Lavoisier, 49045 Angers,
France
2 Psychological Assessment Center,
Psychiatry Department,
American University of Beirut Medical Center,
Hamra, Beirut, Liban
3 CHU d’Angers,
Département de Neurologie,
Unité de neuropsychologie,
49100 Angers, France
4 CHU de Nantes,
Hôpital Femme-Enfant-Adolescent,
Centre référent des troubles d’apprentissage et Centre de compétence nantais de neurofibromatose,
44000 Nantes, France
* Correspondance
  • Mots-clés : fonctions exécutives, développement, culture, variables sociodémographiques
  • DOI : 10.1684/nrp.2017.0405
  • Page(s) : 27-34
  • Année de parution : 2017

Les fonctions exécutives (FE) jouent un rôle déterminant dans le développement psychologique de l’enfant. Ces dernières années, leur étude a suscité un intérêt majeur dans le champ de la neuropsychologie de l’enfant, plus particulièrement depuis l’accumulation d’arguments empiriques suggérant un lien potentiel entre les perturbations exécutives et les difficultés d’ordre cognitif, scolaire et psychosocial. Aujourd’hui, nombreuses sont les données qui montrent que les habiletés exécutives se développent précocement et de façon prolongée. Cette idée est reprise dans une proposition théorique récente formulée par Diamond (2013), qui détaille les principales FE à travers un modèle intégratif à composantes multiples. Néanmoins, ce type de modèle ne prévoit pas l’effet de l’environnement et de la culture sur le développement des FE, alors que plusieurs arguments existent désormais et sont en faveur d’une influence potentielle de ces dimensions. Dans cet article, une synthèse des principales données empiriques accumulées dans ce domaine est proposée, ainsi qu’une réflexion sur les enjeux cliniques liés à la prise en compte indispensable de la culture en cas de perturbation du développement cérébral. Plusieurs éléments de prospective sont proposés, en particulier d’ordre méthodologique, afin de favoriser l’émergence d’outils d’évaluation neuropsychologique des FE adaptés à l’enfant, qui prennent en compte a minima l’effet de l’environnement et du contexte culturel.