John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

La méditation dans le vieillissement : impact sur le bien-être, la cognition et le cerveau de la personne âgée Volume 10, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2018

Auteurs
Inserm unité U1237,
GIP Cyceron,
boulevard Henri-Becquerel,
BP 5229, 14074 Caen cedex, France
* Correspondance
a Contribution équivalente
  • Mots-clés : méditation, vieillissement, cognition, neuro-imagerie, mode de vie
  • DOI : 10.1684/nrp.2018.0478
  • Page(s) : 304-12
  • Année de parution : 2018

Dans le contexte du vieillissement de la population, augmenter l’espérance de vie en bonne santé est une priorité. Un entraînement mental à la régulation de l’attention et des émotions via la méditation pourrait s’avérer particulièrement bénéfique en ciblant notamment les aspects émotionnels du vieillissement. Cet article de synthèse présente les résultats des premières études ayant investigué les effets de la pratique de la méditation chez le sujet âgé, dans différents domaines impactés dans le vieillissement tels que les facteurs psychoaffectifs, la cognition, ainsi que l’anatomie et le fonctionnement cérébral. Ces études montrent dans l’ensemble un impact bénéfique de la méditation sur ces différents domaines, avec une réduction du stress, de l’anxiété, des symptômes dépressifs et des troubles du sommeil, une amélioration des performances cognitives et des modifications cérébrales. Cependant, ces études préliminaires présentent un certain nombre de limites. Des essais cliniques contrôlés et randomisés, portant sur des groupes de taille suffisante, et intégrant des mesures complémentaires des effets et de leurs substrats sont donc nécessaires. Le programme de recherche européen Medit-ageing a été développé dans ce cadre pour mieux comprendre les mécanismes de la méditation ainsi que ses bénéfices dans le contexte du vieillissement.