John Libbey Eurotext

Neurologie.com

MENU

Syndrome d’apnées du sommeil en neurologie : chez qui et comment le rechercher ? Comment et pourquoi le traiter ? Volume 1, numéro 3, mai 2009

Auteur
Unité de sommeil, Hôpital Lariboisière, Paris

Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est une pathologie fréquente dont la prévalence va aller croissant avec l’épidémie d’obésité. Il existe de nombreuses preuves d’une association indépendante entre le SAHOS et la morbi-mortalité cardiovasculaire, mais aussi les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l’hypertension artérielle systémique, les maladies coronariennes, la fibrillation auriculaire, l’insuffisance cardiaque et la mort subite nocturne d’origine cardiovasculaire. La physiopathologie exacte du trouble est encore insuffisamment connue mais elle est sans doute multifactorielle. Les symptômes présentés par le patient – somnolence, fatigue, céphalées matinales, troubles cognitifs – sont responsables d’une importante altération de la qualité de vie. L’efficacité du traitement de référence, la pression positive continue (PPC), aussi bien sur les aspects cliniques que sur la diminution de la morbi-mortalité cardiovasculaire chez les SAHOS sévères, doit encourager les cliniciens à dépister de façon plus systématique les patients dont la symptomatologie est évocatrice.