John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Testicule non palpable : une mise au point Volume 12, numéro 1, janvier-février 2009

Auteurs
Service de chirurgie viscérale pédiatrique et néonatale, Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Dr Arnold Netter 75012 Paris
  • Mots-clés : cryptorchidie, testicule non palpable, testicule intra-abdominal, cœlioscopie
  • DOI : 10.1684/mtp.2009.0206
  • Page(s) : 3-9
  • Année de parution : 2009

Le testicule non palpable est une forme d’ectopie testiculaire qui mérite une prise en charge spécifique. L’examen clinique doit être répété et permet d’éliminer un testicule atrophique intrascrotal, un testicule inguinal ou un testicule ascenseur. Les causes de testicule non palpable sont l’absence de testicule et l’insuffisance de migration. En cas d’atteinte bilatérale, de micropénis ou de malformations associées, un bilan hormonal et génétique est nécessaire. L’imagerie n’est souvent pas informative et donc inutile. La cœlioscopie a un intérêt diagnostique en confirmant la présence du testicule et en précisant sa localisation. Elle permet aussi de débuter le traitement dans le même temps opératoire. En fonction de la localisation du testicule, l’abaissement s’effectue en 1 ou 2 temps opératoires. L’abaissement sera effectué de préférence avant l’âge de 2 ans afin de préserver les fonctions endocrine et exocrine. Une surveillance prolongée jusqu’à l’âge adulte est nécessaire.